Astuces pour photos réussies, avec Emma Weber, mannequin American Vintage

Mannequin pour la dernière campagne American Vintage automne-hiver 2022-2023, Emma Weber vit à Berlin depuis deux ans. Elle aime aussi bien travailler sur des projets créatifs que faire des balades dans les forêts des environs. Elle nous a parlé de confiance en soi, de musique et de style personnel. Rencontre. 

Photo de Une : Jonas Unger

Salut Emma ! Comment s’est passé le shooting ?
Tout était très spontané, on a vraiment passé un bon moment. Nous avons shooté dans les rues de Berlin, au printemps. C’est ma saison préférée ! Côté style, c’était très chouette parce qu’on a pu ajouter quelques éléments personnels aux looks, ce qui les rend uniques. 

Tu avais déjà posé, non ? 
Oui, ça fait un petit moment que je fais du mannequinat. Ce n’était pas la première fois.

Tu as l’air si détendue sur les photos : as-tu une astuce à partager ? 
Je suis toujours un peu stressée en amont, mais une fois que le shooting commence, je n’y pense plus du tout. Le truc, c’est de se laisser aller, de se faire confiance.

As-tu un conseil à donner à celles et ceux qui ne s’aiment pas en photo ? 
On est souvent très (trop) dur avec soi-même, et on a tendance à voir des défauts que personne ne remarque. J’essaye de me dire qu’une photo est une représentation en 2D, et non la réalité.

Ça existe, les personnes qui ne sont pas photogéniques ? 
Non, même s’il est vrai que certaines personnes ont toujours l’air parfaites en photo. Mais c’est comme la nature : en réalité, ce sont les petits défauts qui rendent beau ou belle. 

Quelle est ta playlist du moment ?
Tastes Like Honey, Swallow
Heatwave Pavement, Movietone
He’s Like a Swallow, Stina Nordenstam
Carefully, Voice Actor, Joseph
Lilies, Cranes
Today Is The Day, Yo La Tengo
No Sweat, Double Virgo

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de coeur, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création.