Un Noël en famille chez Cristina Balducci

Cristina Balducci est issue d’un métissage italo-finlandais. Aujourd’hui installée en Belgique, cette mère de quatre enfants et fondatrice du blog Bonjour Georges a confié à l’AMV Journal comment elle comptait célébrer les fêtes de fin d’années. Parce que nous adorons son style sans chichis et ses clichés attendrissants ou sensibles, nous l’avons rencontrée chez elle, à Bruxelles.

Italie, Finlande, Belgique… comment prépariez-vous Noël quand vous étiez enfant ?

Noël, c’était l’évènement que j’attendais toute l’année quand j’étais petite… jusqu’à ce que je grandisse ! Maintenant que j’ai des enfants, j’essaie de rendre cette période magique, sans me prendre la tête. J’aime les fêtes organisées à la dernière minute. Petite, je passais souvent Noël en Finlande, où le vrai père Noël venait le 24 au soir. On ne l’avait que pour nous pendant une heure, parce qu’il s’installait dans le salon, et nous donnait nos cadeaux un par un. Là-bas, la neige participe grandement à cette théâtralité de Noël. En Finlande, elle est presque toujours au rendez-vous. Mais on mêlait cela à des traditions italiennes héritées de mon père : un Pandoro (sorte de gâteau levé façon kougelhopf) et de l’aragosta (de la langouste), le tout arrosé de glögi (un vin chaud finlandais épicé). C’était un Noël cosmopolite…

Comment adaptez-vous ces traditions à votre famille ?

On n’a pas réussi à choisir !  En Belgique, il y a aussi la Saint-Nicolas, le 6 décembre. Les enfants y sont très attachés. Saint-Nicolas n’emballe pas les cadeaux comme le père Noël. S’il s’agit de jeux de construction, par exemple, il peut arriver qu’ils aient déjà été déballés et assemblés. On lui laisse toujours un verre de lait (pour lui) et une carotte (pour son âne) devant la cheminée, dans les pantoufles des enfants. D’Italie, nous perpétuons la Befana (l’épiphanie), qui amène des petits cadeaux dans des chaussettes qu’on accroche devant la cheminée.

Vous passez Noël en Belgique ?

Non, en Finlande, dont ma mère est originaire ! J’ai de la chance : c’est elle qui va tout gérer. Je suis très excitée. On va beaucoup (trop) manger, mais tout sera parfait. Il y aura aussi ma grand-mère. Je suis ravie qu’elle puisse passer Noël avec ses arrière-petits-enfants, dont elle est très fière. On va passer une semaine là-bas à se promener dans la nature, à regarder des films de Noël tous ensemble devant un feu.

Quelle sera votre tenue du 25 décembre ?

Probablement ma nouvelle robe Cosawood d’American Vintage. Elle est ample, fluide, et juste assez colorée pour aller avec cette célébration si particulière.

Vos enfants ont-ils déjà fait leur lettre au père Noël ? Et vous ?

Colette est persuadée d’être une princesse, donc elle a demandé une tenue digne de son statut. Les garçons voudraient des places pour assister au match Finlande-Belgique de l’Euro 2020, qui aura lieu le 22 juin à Saint-Pétersbourg. Et pour ma part, cela fait 5 ans que je demande des casseroles ou des poêles pour compléter mon service Iittala. Toutes mes amies se moquent de moi !

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de coeur, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création.