4 vidéos de céramistes qui nous hypnotisent

barcelona+workshop+image+

Avec le confinement, difficile de “faire”. Mais il est encore possible de “voir”… et de ressentir. La satisfaction de faire soi-même, le besoin de prendre son temps, la nécessité de revenir aux bases… Aujourd’hui plus que jamais, l’appel du beau passe par la pause. De plus en plus de personnes se mettent à la poterie ou à la céramique, comme si plonger les mains dans la glaise nous permettait de renouer avec le primitif et l’essentiel. Voici 4 vidéos qui offrent un panorama ultra satisfaisant d’artisanat, à portée de clic.

À lire aussi : La table de Noël de Sarah Boyeldieu, céramiste

La plus nature : Kelly Magleby

Kelly Magleby conçoit des poteries en pleine nature d’après les techniques ancestrales des Anasazis, un peuple indien du sud-ouest des États-Unis. On la voit préparer sa matière première, la modeler, la cuire et la décorer. Des gestes ancestraux qui ont l’impressionnante capacité de surprendre et de toucher.

Le plus connecté : Tortus

Eric Landon se décrit comme « un potier faisant des pots » sur son compte Instagram @Tortus, suivi par près d’un million de personnes. C’est surtout l’artiste qui se cache derrière la marque Tortus Copenhagen, basée au Danemark. Il y a notamment reçu le Prix « Craftsman of the Year » en 2015. Et s’il reste fidèle aux méthodes de fabrication traditionnelles, son travail de l’émail est épatant, et son sens du partage tout aussi important.

La plus instructive : Florian Gadsby

Florian Gadsby est un céramiste londonnien. Il aime documenter son travail sur les réseaux et n’hésite pas à réaliser des vidéos pour nous apprendre à améliorer nos techniques. Chaque jour, ses quelques 267 000 followers s’enrichissent de ses trucs et astuces.

La plus frenchie : Marion Graux

Marion Graux est une céramiste française spécialisée dans la vaisselle aux formes irrégulières et aux couleurs minérales. Ses créations font le bonheur des chefs étoilés comme Cyril Lignac, Hélène Darroze ou Guy Martin. Depuis peu, elle a ouvert sa boutique-atelier dans un cocon rose tendre à Pigalle, à Paris. Elle a également lancé sa première collection semi-industrielle en collaboration avec l’excellente Manufacture Digoin pour permettre à toutes les bourses d’adopter son travail.

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de coeur, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création.

Suivez-nous