Le Prix de la Photo 2019

unnamed

Hubert Crabières remporte le Prix de la Photographie American Vintage à l’édition 2019 du Festival International de Mode, de Photographie et d’Accessoires de Mode à Hyères

Pour la troisième année consécutive, American Vintage consacre à Hyères le travail d’un photographe avec son Prix de la Photographie American Vintage. Cette année, les couleurs vives et les mises en scène célébrant le Grand Paris d’Hubert Crabières remportent la mise.

Déjà partenaire du Festival de Mode, de Photographie et d’Accessoires de Mode à Hyères depuis 2017, American Vintage poursuit son aventure photographique avec son Prix de la Photographie American Vintage en 2019. Après Luis Alberto Rodriguez (2017) et Sarah Mei Herman (2018), c’est donc au tour du Français Hubert Crabières de séduire le jury, présidé par le photographe new-yorkais Craig McDean, et les équipes de la marque. Il remporte une dotation de 15.000 euros et aura la possibilité d’exposer une série de photographies exclusives dans une sélection de boutiques.

Série unique

Originaire d’Argenteuil, Hubert Crabières a fait de sa ville son terrain d’expérimentations favori. Depuis 2014, il y immortalise ses modèles au sein d’une série unique en constante évolution. Intitulée « La pesanteur et la grâce », elle rassemble à la fois projets personnels et commandes, visages et objets.

 

« En faisant poser mes proches ou les objets dont je m’entoure, je cherche à accentuer les potentielles délimitations qui existent entre mon idée, qui justifie l’image, et l’intimité des relations qui semble y échapper. La répétition du même espace, des mêmes visages ou objets est une dimension que j’explore continuellement. »

Seule figure constante de ses clichés, son décor de banlieue parisienne lui permet de s’essayer à diverses mises en scène mises en valeur par la répétition des paysages. « En ôtant à l’image la surprise du lieu ou du sujet et par une mise en scène souvent bancale, j’insiste sur les structures de l’image, sur leur efficacité visuelle, leur potentiel de séduction et ce qui y contribue ou non. »

En constante opposition, l’espace domestique se confronte ainsi à celui de la mise en scène et fait la part belle aux couleurs, élément central des travaux d’Hubert Crabières. Avide d’image, le photographe les aime vibrantes, vivantes, presque surréalistes et structurent ses ensembles en apportant profondeur et volume. Une approche esthétique chère à American Vintage, dont le studio de création développe depuis sa création en 2005 des couleurs exclusives.

“Faire voler sous double”

Cliché présenté par Hubert Crabières à la Villa Noailles pour le Prix de la Photographie American Vintage 2019.

Fascinante et presque hypnotique, la photographie American Vintage présentée par Hubert Crabières dans le cadre du 34e Festival de Mode, de Photographie et d’Accessoires de Mode à Hyères est le résultat d’un long processus. D’abord photographiés une première fois en studio avec les vêtements de la marque, ces clichés des proches du photographe ont été imprimés à taille réelle sur du satin. Brandis comme des étendards de leur propre identité, ce sont ces doubles lumineux que les modèles montent haut dans le ciel bleu qui surplombe la Butte des Châtaigners, à Argenteuil. « Le vent léger et le soleil couchant sur la ville ont donné à cette soirée un caractère presque magique. Quand je vois la photo, je repense au trajet à pied, du studio à la butte, où ces personnages volaient dans la ville dans une étrange procession. »

Suivez-nous