Margaux Keller

margaux-keller-american-vintage-2

Nous avions rencontré Margaux pour les 10 ans d’American Vintage où nous avions invité 10 jeunes créateurs à collaborer autour d’un projet de co-création exclusif. Avec Margaux, jeune designer indépendante, nous avions réfléchi à une petite lampe en verre soufflé qui s’est vendu en série limitée dans les boutiques et sur nos sites internet respectifs.

margaux-keller-american-vintage-soffio

Qui es-tu ?
En ce moment je suis designer, ou designeuse pour certains, et maman d’une petite Bettina de 2 ans (qui m’occupe bien!)

D’où viens-tu ?
Je suis marseillaise avant tout, née en Suisse j’ai de la famille là-bas mais mes racines sont à Marseille, et ma vie aussi.

Ton parcours en quelques mots ?
A 18 ans je voulais partir, Marseille ne me suffisait pas, j’avais besoin que ça bouge plus et d’aller au cœur névralgique de la création : Paris. J’y ai passé 5 ans, entre l’école Olivier de Serres et l’école Boulle. Et c’est lors d’un stage chez Philippe Starck que j’ai entendu parler de la Fabrica. Un centre de recherches spécialisé dans le design basé à Trévise pas loin de Venise. J’ai postulé, j’ai été retenue et je suis partie vivre un an en Italie. J’ai rencontré des gens incroyables, j’ai réalisé des projets géniaux, on avait le temps de créer, de penser, d’imaginer, et de réaliser les projets les plus fous. En 2013 je suis rentrée à Marseille, l’année virage ou j’ai fondé mon propre studio de design. Aujourd’hui je travaille avec un architecte et une graphiste on se complète bien sur les projets; et je réalise des collaborations avec des éditeurs, Roche Bobois, Habitat, La Redoute, et de plus en plus sur des projets d’architecture intérieure.

Quelles sont tes inspirations ?
La vie des gens, leur manière d’évoluer avec leurs objets. Je garde toujours en tête l’idée d’Objet de Compagnie, un objet se doit d’être fonctionnel et esthétique mais il doit aussi susciter des émotions afin qu’il reste et perdure dans les familles.

margaux-keller-american-vintage-table-swim
New collection SWIM for bibelo.com

3 mots pour décrire ta personnalité ?
Raisonnable, déraisonnable et déterminée.

3 mots pour décrire ton look ?
Simplicité, élégance, décalage.

Ta vision de la marque en 3 mots ?
Légèreté, simplicité, intemporalité.

Ta pièce favorite de notre collection ?
J’ai un pantalon en soie imprimée aux motifs marbrés. Je le mets tout le temps, il va avec tout, il est chic et décontracté à la fois.

Ta chanson du moment ?
J’écoute NACH en ce moment, cœur de pierre.

Ta ville favorite ?
J’aime vraiment Marseille en fait, même si Tokyo reste une expérience hors du commun qui a marqué mon parcours.

Ton restaurant « cantine » ?
Le baron perché ou le pointu.

L’icône qui t’inspire ?
Eileen Gray j’aime beaucoup, elle a su s’imposer dans un monde de mecs, pas tous prêts à accueillir une femme comme leur égal. Et puis j’admire l’intemporalité de ses meubles.

La chose la plus ringarde que tu aimes faire malgré tout ?
Céline Dion, a tue-tête.

Tes passions  dans la vie ?
Mon boulot (et oui…), ma nouvelle vie de famille, le soleil marseillais, et retrouver mes amis à l’apéro. (une grande passion l’apéro)

Que ferais-tu si tu n’étais pas designer ?
Je serai en train de chercher comment le devenir 🙂

margaux-keller-dessin-american-vintage

Ta plus belle rencontre ?
Professionnellement c’est sans doute Sam Baron. Designer français, qui m’a pris sous son aile à la Fabrica, et qui m’a fait gouter à la réalité du métier.

Un conseil à nous donner ?
A quand American Vintage Home ?

margaux-keller-american-vintage-2