4 livres d’autrices pour la rentrée

livre autrices amv journal

Qui dit rentrée, dit rentrée littéraire. Et pour démarrer du bon pied — et enfin se (re)mettre à la lecture —, voici une sélection de quatre ouvrages, écrits par des femmes, à ajouter absolument à sa bibliothèque.

Image de Une : @liberianjue_

Présentes, de Lauren Bastide, aux éditions Allary

« Ville, médias, politique : quelle place pour les femmes ? » Dans ce deuxième ouvrage, la journaliste Lauren Bastide s’inspire de la génération #MeToo pour nourrir une réflexion autour du féminisme, de ce que cela signifie aujourd’hui et des combats qu’il faut continuer de mener. « Manifestement, l’idée de vivre dans un monde où les femmes seraient vraiment les égales des hommes ne vous emballe pas plus que ça », écrit-elle dans ce manifeste documenté, qui explore également la lutte antiraciste.

Comme un empire dans un empire, d’Alice Zeniter, aux éditions Flammarion

Histoire croisée entre Antoine, assistant parlementaire, et L., hackeuse, ce livre dresse le portrait d’une génération qui, sans trop de moyens, cherche coûte que coûte à faire bouger les lignes d’une société de plus en plus violente. En remettant en cause nos existences, Alice Zeniter redéfinit les termes d’une politique actuelle, et d’un empire de plus en plus complexe.

More Than A Woman, de Caitlin Moran, aux éditions Penguin

Il y a dix ans, l’autrice publiait How To Be A Woman, un roman dans lequel elle apportait une vision nouvelle du féminisme, bien loin du patriarcat. Aujourd’hui, elle dévoile More Than A Woman. Si à 50 ans (et plus) les femmes ont répondu à bon nombre de questions sur leur existence, de nouvelles interrogations apparaissent — « Quand est-ce que le sexe est devenu si ennuyant » ou « une féministe peut-elle faire du botox », pour ne citer qu’elles. Sincère, vrai, et bien loin des clichés.

La discrétion, de Faïza Guene, aux éditions Plon

Ce roman, aux faux airs de scénario cinématographique, a pour point de départ l’enfance de Yamina, en Algérie, brisée par la guerre d’indépendance, des exils au-delà des frontières, puis en France. On y fait la rencontre de trois générations qui, malgré le sentiment d’avoir abandonné (et oublié) une partie de leur histoire et de leur héritage, vont se construire un quotidien en banlieue parisienne.

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de cœurs, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création.

Suivez-nous