Les 10 Finalistes Photo 2018

008_sannalehto_projet1

Présidé par Bettina Rheims, le jury a annoncé les dix talents en lice pour le Prix de la photographie du Festival de Hyères. Les voici :

Pascale Arnaud – France
Avec sa série de 21 photos baptisée « Emerging Adulthood », cette jeune photographe diplômée de l’école des Gobelins aborde la question du passage à l’âge adulte des adolescents sur le fond d’un épais et gris brouillard.

Laetitia Bica – Belgique
Inspirée de sa rencontre avec l’association Créahm, cette photographe liégeoise et diplômée de l’école supérieure d’art de Saint-Luc présente une série décalée intitulée « Cream » pour faire écho au projet de l’association : révéler les formes d’art produites par les personnes handicapées mentales.

Teresa Eng – Canada
Avec la série « China dream » (célèbre slogan du président Xi Jiping), Teresa dépeint deux horizons de son identité. Fille d’émigrés chinois au Canada et diplômée de l’université Emily Carr de Vancouver, elle entreprend un voyage autobiographique qui oscille entre rêve et réalité.

Sarah Mei Herman – Pays-Bas
Grâce à « Touch », Sarah s’adresse aux nouvelles générations. Diplômée du Royal College of Art de Londres et de la Royal Academy of Fine Arts de La Hague, elle rencontre la jeunesse locale de Xiamen et immortalise les jeunes couples et amis croisés sur le campus artistique.

Allyssa Heuse – Philippines
Dans sa série nommée « OÏ », Allyssa suggère le sexe de façon décalée voire absurde. Diplômée de l’école des Gobelins, elle tente de désacraliser ce sujet tabou grâce à des clichés déjouant les codes de la photographie et laissant libre court à l’interprétation.

Jaakko Kahilaniemi – Finlande
Originaire de Finlande et diplômé de l’école d’art, d’architecture et de design à l’université Aalto d’Helsinki, cet artiste présente une série intitulée « 100 Hectares of Understanding ». A la manière d’un ethnologue, il tente de décrire cette immense forêt dont il hérite à l’âge de 8 ans.

Csilla Klenyánszki – Hongrie
Diplômée de l’Académie Willem de Kooning à Rotterdam, cette artiste-photographe et maman présente une série intitulée « Pillars of home ». Conçue comme une chorégraphie lors de son temps libre, celle-ci aborde de façon humoristique le temps qui court et qui ne se rattrape pas.

Sanna Lehto – Finlande
A la manière d’un herbier photographique, Sanna prouve que l’homme et la nature ne font qu’un dans sa série « Morphologies ». Diplômée de l’école d’art, d’architecture et de design à l’université d’Aalto, elle troque l’innocence des fleurs pour les étendre à la surface des visages dans des images tantôt rougit, tantôt pâlit.

Eva O’Leary – Irlande
Après avoir grandi aux Etats-Unis dans la ville de Happy Valley, Eva a été doublement diplômée de la CalArts et de Yale. Dans sa série « Spitting Image », elle expose la vulnérabilité adolescente en tirant le portrait sur fond bleu de jeunes filles originaire de sa vile natale.

Aurélie Scouarnec – France
« Anaon » est une enquête photographique menée par Aurélie, photographe autodidacte et orthophoniste de formation. A travers ce récit fantasmagorique, elle souhaite mettre en lumière les persistances de rites et de contes anciens dans les massifs rocheux que sont les Monts d’Arrée en Finistère.