Crush : 6 tips de foodies pour vaincre l’algorithme Instagram

Capture d’écran 2021-03-19 à 15.51.38

Qu’il s’agisse d’un bánh mì à emporter, ou des lasagnes qui ont longuement cuit au four pour le déjeuner du dimanche, difficile de résister à la tentation d’immortaliser son repas. Voici six conseils (piqués aux professionnel.le.s) pour prendre des photos qui vont faire saliver tous.tes vos abonné.e.s Instagram.

Image de Une :@agathewhatyouneed sur Instagram

 

Miser sur le cadrage, comme Géraldine Martens

Le meilleur moyen de faire envie, c’est parfois de prendre de la hauteur pour capturer toute l’essence de son assiette. Alors, on centre le plat, et si possible, on le surélève (posé au milieu du comptoir ou sur le bord d’une table) dans le cadre de son smartphone et le tour est joué.

 

Jouer avec les ombres et les lumières, comme Agathe Hernandez

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Agathe Hernandez (@agathewhatyouneed)

Quelle soit naturelle ou artificielle, la luminosité a toute son importance lorsqu’il s’agit de photographier son plat. On joue avec les proportions pour obtenir de jolies ombres délicates, et on profite de la golden hour pour immortaliser son assiette.

 

Ne pas lésiner sur la présentation, comme Émeline Ancel-Pirouelle (Britney Fierce)

Si vous avez regardé Top Chef, vous avez sûrement compris que la présentation d’un plat a toute son importance. On prend exemple sur Britney Fierce qui, sans faire trop de chichis, présente ses assiettes de façon très délicate, dans des bols en émail. Dernier point, et non des moindres : on n’oublie pas la sauce, pour la texture et la couleur. 

 

Bien choisir sa vaisselle, comme Sabrina Sako (@IHaveThisThingWithEmptyPlates)

Quelle soit vintage, ou résolument moderne, la vaisselle occupe une place de choix dans l’art de la mise en scène. On opte pour de jolis bols colorés, ou des assiettes creuses à motifs ; on assortit ou on préfère le dépareillé. En bref, on laisse libre court à sa créativité.

 

Exagérer la mise en scène comme Émilie Franzo (@PlusUneMiette)

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Emilie Franzo (@plus_une_miette)

Si les assiettes que l’on s’apprête à déguster se suffisent parfois à elles-mêmes, elles peuvent, dans certains cas, profiter d’une mise en scène. Avant de prendre sa photo, on dépose quelques graines ici et là, avec des accessoires dans les coins, et on ajoute un peu de vie.

 

Composer avec le paysage comme Melissa Hier (@GirlEatWorld) 

On le sait : la streetfood constitue un monde à part. Dégustés dans la rue, les mets que l’on prend à emporter sont bien souvent représentatifs d’une culture ou d’un endroit. En somme : des spécialités ou tout simplement des plaisirs pour les papilles. Dans ces cas-là, on mise sur le paysage et les décors, pour des clichés colorés.

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de cœur, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création. 

Suivez-nous