Style : les 4 looks les plus “pink” du cinéma

paris-texas

Quand le cinéma prend de la couleur, le rose n’est jamais loin. Plus doux que le rouge, plus vivifiant que le bleu, il s’invite pour signer des silhouettes inoubliables. Parme, bubble gum ou fuchsia, il est la marque de fabrique des héros et héroïnes inoubliables du grand écran. Et cet automne 2020, le pink traverse l’écran et s’invite dans nos vestiaires.

La vie en rose de “Madame Croque-maris”

Le réalisateur J. Lee Thompson signe en 1964 une comédie pleine de péripéties et de costumes incroyables. Parmi les plus mémorables, la vie 100% rose, du sol au plafond en passant par les cheveux de l’héroïne, Louisa, qui se plie aux rêves grandiloquents et pinkissimes de son quatrième mari, Pinky Thomson. Évidemment.

Le bon match d’American Vintage :  le Pull Damsville, qui upgrade toutes les tenues avec sa maille bonbon.

La robe-pull de “Paris Texas”

Avec Nastassja Kinski, Wim Wenders signe une des scènes les plus mémorables du cinéma d’auteur. Un pull rose vibrant, presque rouge à la lumière tamisée, dévoile un décolleté dans le dos et une maille fluffy qui n’a d’égale que le regard de velours de l’actrice. Dans une atmosphère à l’onirisme mélancolique, tout est fait pour envoûter le spectateur. C’est réussi.

Le bon match d’American Vintage : La Robe East qui met une touche de douceur avec sa maille baby lilas.

Les mercredis roses de “Mean Girls”

“On Wenesday, we wear pink” lance Karen Smith, la lycéenne jouée par Amanda Seyfried. Membre émérite du fameux groupe Les Plastiques, dirigé par la despotique Regina George, auquel essaye de se joindre tant bien que mal Cady, nouvelle arrivante dans le lycée. Du rose, les Mean Girls en raffolent : mini-jupe, cardigan et jogging peau de pêche règnent en maîtres, pour une silhouette 90’s désormais culte.

Le bon match d’American Vintage : La Doudoune Kenibird, pour une allure back to school au goût du jour.

Le costume funky de Samuel Lee Jackson dans “Unicorn Store”

Dans cette rom-com fantastique, Kit, une jeune femme aux rêve d’artistes (interprétée par Brie Larson) rencontre l’étrange vendeur d’un magasin magique, incarné par Samuel Lee Jackson. En costume rose parme légèrement oversize, il devient le personnage secondaire bienveillant et mystérieux de cette jeune femme qui cherche à s’accomplir dans sa vie d’adulte.

Le bon match d’American Vintage : le Gilet Tudbury pour son allure vintage et unisexe

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de coeur, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création.

Suivez-nous