À toute vitesse avec le pilote Hadrien David

NOUVEAUX MODÈLES est une série de portraits et d’interviews de personnes et initiatives qui dessinent les contours du monde de demain. Mode, food ou design… comment peut-on produire différemment ? Quels sont ceux qui font bouger les lignes, et pourquoi ?

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’Hadrien David. Il force l’admiration par son jeune âge, son enthousiasme et sa détermination. À même pas 18 ans, il est le plus jeune champion de l’histoire de la Formule 4. Rencontre avec l’étoile montante de la course automobile.

 

Suivez Hadrien sur Instagram @hadriendavidofficial
Sur l’image de Une, Hadrien porte le sweat IBOWIE en écru.

 

Hadrien David va avoir 18 ans cette année et sa détermination force l’admiration. Son histoire avec les moteurs débute en 2012, quand il commence le motocross en 2012, sous l’influence d’un père passionné. C’est en 2019 qu’il passe sur 4 roues. Son grand-père l’emmène à une course de karting : « J’ai eu une révélation, et j’ai compris que je voulais en faire mon métier. Je me suis inscrit à l’école de pilote de Royan. » À force de sessions d’entraînement, il a ainsi été sélectionné pour participer à la course. La suite se passe en Formule 4.

 

Hadrien porte le pull TIDSBURG en marron et le pantalon BIABAY en kaki.

 

Ses journées se divisent désormais entre les périodes de compétition et celles d’entrainements, dont une partie se passe en centre spécialisé. « Je passe plusieurs mois près d’Annecy dans le centre 321 Perform. Là-bas, ils m’aident à me préparer autant physiquement que mentalement. On ne se rend pas forcément compte, mais à l’intérieur de la voiture, le volant pas d’assistance. Il faut être très endurant dans les bras pour arriver à le tourner sur les 35 minutes de course. Idem pour la nuque : on est attaché au siège sauf à la nuque donc il faut bien développer ses muscles du haut du corps pour rester stable pendant la course. »

 

Hadrien porte le manteau OOKLAOMA en navy, le pantalon LUNIPARK en verveine et la chemise PYLOW en navy.

 

L’insouciance au quotidien des jeunes gens de son âge, ce n’est pas pour tout de suite : « Mon père m’a toujours dit que le sport de haut niveau demande une vie assez monacale ». Pourtant, entre sessions de musculation, école à distance et séances de simulation de pilotage, Hadrien profite comme jamais : « Je travaille avec beaucoup de persévérance et d’envie. Je fais quelque chose qui me passionne, je compte en profiter au maximum et me donner à fond« . Sacré champion de F4 en 2020, Hadrien David poursuit son ascension dans les compétitions automobiles. Désormais en F3, il vise les niveaux supérieurs, qu’on lui souhaite atteindre à toute allure.

Retrouvez Hadrien David dans l’AMV Society du mois de septembre.

L’AMV Journal est un lieu dédié aux rencontres, à la découverte et aux voyages. Chaque semaine, vibrez au rythme des coups de coeur, portraits et inspirations d’American Vintage et de son studio de création.